Sport à jeun

Qui sont ces gens qui sont assez motivés pour partir courir sans manger au préalable ? Sont-ils fous, ou font-ils cela dans un objectif bien précis ? Voyons voir …

Sans rire, il y a un intérêt à ne pas manger avant de faire du sport ?

Il y en a ! Mais autant commencer par le début :

Lorsque nous dormons, notre foie libère des glucides (= sucres) afin de pouvoir maintenir en état de fonctionnement nos organes vitaux (coeur, cerveau, reins, etc …). Habituellement, nous mangeons le matin, ce qui va permettre de stocker à nouveau des glucides dans notre foie (= glucose hépatique) et d’avoir du glucose en quantité dans le sang, utilisé lors de la pratique sportive. Mais pour rester dans le sujet, que se passe-t-il si on ne mange pas et que nous allons courir ?

  1. Il n’y a pas beaucoup de glucide dans le sang. Dommage, c’est la première source d’énergie des muscles !
  2. Le stock de glucose dans le foie a déjà été entamé…

Rappel : Lorsque nous commençons un effort, on utilise d’abord les sucres, puis les graisses (après environ 30 minutes d’effort, ce sont surtout les graisses qui sont brûlées).

Et justement, notre corps, c’est un balaise ! Il va s’adapter et va puiser son énergie … directement dans les graisses et dès le départ. En effet, notre corps va puiser dans les graisses bien plus vite que d’habitude afin de les métaboliser en glucides ! Enfin, ce n’est pas 100% correct, car il va tout de même brûler les glucides que l’on aurait encore dans le sang ou stockées dans le foie. Cela dépend de l’alimentation de chacun, si elle est riche en sucre ou non 🙂

En conclusion, pratiquer du sport à jeun permet :

  • La réduction du glucose hépatique
  • L’utilisation des graisses pour former du glucose

Et comme on utilise davantage les graisses … on maigrit aussi davantage !

 

Génial ! Il n’y a aucun danger … ?

Euh … si. D’ailleurs, c’est plutôt logique et simple à comprendre :

Si l’on a moins de sucre dans le sang et que l’on court comme un surmotivé, on peut tomber en hypoglycémie. Du coup, on constatera une perte de performance sportive … jusqu’à en perdre connaissance par manque d’énergie !

 

Non ?!? Comment éviter ça ?

Bonne question ! 4 précautions à prendre :

  1. Les efforts à jeun sont carrément proscrit pour les enfants !
  2. L’activité sportive ne peut pas dépasser les 45 minutes.
  3. Dès que vous avez terminé vos efforts, nourrissez-vous.
  4. Prenez une barre chocolatée avec vous, au cas où …

Pour terminer, je conseille de courir à jeun aux personnes désireuses de perdre du poids. Mais attention, courez simplement sans exagérer sur le rythme et la durée.

 

Expérience personnelle

Je pratique de temps en temps la course à jeun. Au début, tout va bien, mais après une dizaine de minutes je constate qu’il devient plus difficile de garder le rythme. Après 30 minutes d’effort, en général je m’arrête et j’ai parfois la légère sensation d’avoir la tête qui tourne. J’ai bien dit légère ! Donc si vous vous sentez comme cela, c’est normal –> on manque de sucre/d’énergie !

 

Courir à jeun, ce à quoi on pense ...

Ce à quoi vous pensez en courant …

Vous aimez ? Pourquoi ne pas le partager autour de vous ?

2 réponses

  1. Vincent Perot dit :

    Bon article, très bien résumé.
    J’ai également souvent recours aux entraînements à jeun, surtout quand je dois perdre du poids assez rapidement en vue d’une compétition.
    Personnellement, je ne mange pas avant d’aller courir, mais par contre je bois un grand verre d’eau. Comme on est un peu déshydraté au lever, si on fait entre 30 et 45min d’effort, des crampes peuvent apparaître assez vite, surtout dû à la déshydratation. Un grand verre d’eau est largement suffisant, et n’apporte pas de lipides ni glucides!

  1. 8 décembre 2014

    […] Sport à jeun […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *