Traceurs GPS

Qu’est-ce donc ?

A l’origine, les traceurs (ou “trackers”) GPS sportifs étaient constitués d’une puce localisatrice incorporée dans une montre, couplé à un logiciel pouvant l’exploiter, comme par exemple Garmin ou TomTom.

Le temps passant, la technologie évoluant et depuis l’avènement des smartphones, des applications ont fleuri et peuvent aisément rivaliser avec les montres GPS. En effet, dans la quasi-totalité des smartphones, on y retrouve une puce GPS.

Actuellement, les utilisateurs de ce système préfèrent utiliser leur smartphone pour tracer leur parcours, principalement pour des raisons de coût, les applications étant gratuites par rapport à l’achat d’une montre GPS qui coûtent 100€ au minimum pour un brin de qualité…

 

Quel est l’intérêt ?

Bien que ce soit accessoire à la pratique sportive, cela peut apporter un aspect plutôt ludique au sportif du dimanche mais également un aspect informatif, très apprécié du sportif confirmé. En effet, nous pouvons connaître via ce genre d’accessoire :

  • La distance parcourue
  • La durée de la séance sportive
  • Le rythme (min/km)
  • Le rythme moyen
  • La vitesse (km/h)
  • La vitesse moyenne
  • La fréquence cardiaque
  • La fréquence cardiaque moyenne
  • Nombre de calories brûlées
  • La cadence (tour/minute)

Trajet parcouru et tracé sur ©2012 Google Maps, via Endomondo

En général, ces applications permettent également de tracer le parcours que vous avez effectué sur une carte. De cette manière, de nouvelles informations peuvent apparaître : altitude, vitesse maximale, vitesse lors d’une descente ou d’une ascension, etc.

NB : La fréquence cardiaque peut être calculée uniquement si vous investissez dans un cardiofréquencemètre. Ne vous attendez donc pas à ce que l’application vous donne votre fréquence cardiaque sans cet accessoire indispensable à sa mesure.

 

Comment cela marche ?

D’un point de vue fonctionnel, lorsque l’on lance l’application (ou que l’on allume la montre), celui-ci va activer la puce GPS et va rechercher un ou plusieurs satellite(s). Une fois détecté(s), un message sur l’écran vous annonce qu’il est « prêt à vous suivre ».

Les modes d’emploi peuvent varier, mais en général, nous passons par ces points :

  1. Lancement de l’application
  2. Création d’un compte personnel (gratuit)
  3. Encodage de votre taille et de votre poids
  4. Sélection du sport que vous allez pratiquer (marche, cyclisme, course,…)
  5. Déjà prêt à l’emploi ! Mais je vous invite à faire un tour dans les options de votre application pour le personnaliser un maximum à votre convenance

Une fois de retour de votre séance sportive, il suffit d’appuyer sur « stop ». Automatiquement, l’application vous donnera un feedback de votre séance. Aussi, dès que votre smartphone sera connecté à internet, celui-ci va envoyer votre séance sur la toile, accessible uniquement via votre compte créé lors de votre inscription. Vous pouvez également poster votre performance sur Facebook si vous le désirez (option désactivable).

 

Des options motivantes !
  1. Internet permet de tisser des communautés, que ce soit avec des amis ou des inconnus qui vous« défient ». Si vous avez l’esprit de compétition, on vous vend littéralement du rêve.
    Exemple : Si vous installez le logiciel « endomondo », et que vous avez déjà des amis qui l’ont installé, vous pourrez voir leur performance et vous comparer à eux. Ne vous gênez pas pour battre leur record et les raillez au bureau… ! Avec le sourire, bien entendu … 🙂
  2. Certaines applications embarquent un coach intégré. Par exemple, la semaine dernière vous avez parcouru votre trajet en 40 minutes et vous désirez le faire en 38 minutes ? Pas de souci, vous le dites au coach, et celui-ci vous dira pendant que vous courez si vous êtes trop lent ou non. Une véritable motivation !
  3. Vous êtes un adepte des courses officielles, vous avez une soif de victoire impossible à étancher et des amis un peu bien geek ? Bien ! Grâce à l’internet mobile, vos amis peuvent vous encourager via internet et en direct ! Le système est simple : Vos amis écrivent un message, le smartphone (connecté à internet) du coureur va détecter ce message et va le lire grâce à la synthèse vocale, envoyé dans les écouteurs ou le haut-parleur du smartphone.

 

Attention cependant :
  • Si vous décidez d’afficher votre performance sur facebook, il est possible que, si vos amis cliquent sur la publication, ils puissent voir la carte de votre parcours. Or, en général, on démarre de chez soi … et donc tout le monde peut voir votre adresse. En général, vous pouvez empêcher d’afficher la carte aux autres via les options, sur le site internet de l’application et via votre compte.
  • Il existe souvent une version gratuite et une version payante d’une même application, la version gratuite ne pouvant pas accéder à toutes les options disponibles. Je vous laisse donc le libre choix de tester l’application qui vous tente, car après tout, les goûts, les couleurs, les attentes et les envies  …

 

Où les trouver, ces applications ?

Ah, je vous ai convaincu ? Les applications gratuites sont présentes à la pelle et les versions payantes coûtent entre 0,50€ et 3€. Alors, pourquoi s’en priver ?

Avant tout, assurez-vous que l’application soit compatible avec votre smartphone. Ceux qui tournent avec IOS ( = Iphone) ou Android auront un plus vaste choix, à l’heure où j’écris ces lignes.

Pour installer une de ces applications, cette méthode reste la plus simple : télécharger l’application de votre choix via l’apps store, le Google play ou le marketplace selon le logiciel embarqué dans votre smartphone.

Pour rédiger cet article, je me suis basé sur le logiciel Endomondo que j’utilise depuis plus d’un an, après avoir testé plusieurs applications. Ceci dit, au fil du temps, les applications se perfectionnent donc je vous invite à installer celui qui vous tente le plus, que ce soit d’un point de vue visuel ou fonctionnel. Il existe :

  • Nike + (sur Iphone, et depuis juin 2014 compatible sur Android)

… et sûrement d’autres !

PS : N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires de cet article !

Vous aimez ? Pourquoi ne pas le partager autour de vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *