Le point de côté, cette douleur handicapante !

On l’appelle plus communément « la pointe », souvent ciblée au niveau de l’abdomen, et Dieu que c’est dérangeant ! On est motivé, on se lance dans l’effort et une gêne s’installe progressivement jusqu’à vous faire arrêter la pratique et vous laisser un goût amer du sport, plutôt à risque au niveau de la course à pied et de la natation. Mais qu’est-ce exactement ?

 

Explication(s) du point de côté :

On ne sait actuellement pas ce qui provoque un point de côté. Mais on a des pistes ! Plusieurs théories sont avancées et, selon les chercheurs, nous sommes proches d’une explication complète. L’une des pistes sur laquelle les chercheurs semblent s’accorder concerne l’alimentation juste avant l’effort.

Et justement, la première théorie s’articule principalement sur l’alimentation. Une étude a démontré que la consommation, avant ou pendant l’effort, de jus de fruits reconstitués (des fruits non-pressés fraîchement) et/ou de boissons riches en hydrates de carbone (poudre énergétique mélangée avec de l’eau) augmentait le risque d’apparition d’un point de côté. Il semblerait que ce ne soit pas spécialement lié à la quantité d’aliments consommés.

Une deuxième théorie, déjà plus complexe, tend à démontrer que le point de côté est causé par l’étirement des ligaments qui s’étendent à partir des organes, le foie en particulier. Le mouvement un peu brut de la course combiné avec la respiration étirerait les ligaments. En admettant que l’on respire tous les 2 ou 4 pas, il semblerait que ceux qui expirent en posant le pied droit sur le sol auraient plus de chance de développer un point de côté, contrairement à ceux qui expirent en posant le pied gauche. De quoi réapprendre à courir …

Lorsque l’on expire en posant le pied droit, l’action du sol sur le corps causerait une surcharge de force sur le foie, se trouvant du côté droit. Et comme le foie descend lorsque le diaphragme se soulève lors de l’expiration, ce cycle répété mène à des spasmes au sein du diaphragme.

 

Ne pas manger avant l’effort !

C’est assez connu mais je le rappelle : il convient de ne pas manger peu de temps avant l’effort. Pourquoi ? Parce que vous allez entamer votre processus de digestion pendant votre effort. Et là, c’est le drame … car pour digérer, votre système digestif a besoin de sang. Or, la distribution du sang n’est pas la même au repos et à l’effort. Voyons ce schéma :

 

Distribution du sang vers les organes au repos et pendant l’effort

Distribution du sang vers les organes au repos et pendant l’effort

Nous pouvons constater que pendant l’effort, le sang est davantage distribué aux muscles et à la peau. Et d’où provient ce sang … ? De l’appareil digestif ! Nous pouvons donc en conclure que la digestion ne peut pas se dérouler sainement pendant l’effort étant donné que le système digestif ne reçoit pas assez de sang nécessaire à cette digestion. Des douleurs abdominales se feront donc ressentir en cas d’effort trop intense.

 

J’ai une pointe, que faire ?

Si vous commencez à ressentir une pointe :

1)      Arrêtez-vous

2)      Placez votre main sur le côté droit de votre ventre et poussez vers le haut en inspirant/expirant normalement

3)      Prendre de grandes respirations

 

Je veux éviter le point de côté !

Quelle bonne idée. Voici les conseils des spécialistes :

  • Manger 3h avant l’effort au minimum.
  • Eviter de boire des jus de fruits, des boissons hautes en osmolalité et riches en hydrates de carbone avant et pendant l’effort.
  • Le stretching peut vous aider : levez le bras droit au ciel et penchez votre buste vers la gauche, jambes légèrement écartées et maintenez la position durant 30 secondes. Ensuite, changez de côté (voir illustration)
  • Ralentir la cadence de votre course peut éliminer un début de pointe.
  • Appuyer et masser la zone douloureuse. Se pencher permet d’étirer le diaphragme et soulager la douleur. En théorie, vous le faites déjà d’instinct 🙂
  • Si vous continuez à ressentir une douleur, n’hésitez pas à demander l’avis d’un médecin.

 

 

Étirement  efficace pour lutter contre les points de côté

Étirement efficace pour lutter contre les points de côté en courant ou nageant. (j’en profite pour vous dire bonjour …)

Sources

Bury, T. (s.d.). Physiologie cardio-vasculaire. Liège: Université de Liège.

Quinn, E. (2013, 04 17). What Causes a Side Stitch? Consulté le 06 06, 2013, sur sportsmedicine.about.com: http://sportsmedicine.about.com/cs/injuries/a/aa053100a.htm

Vous aimez ? Pourquoi ne pas le partager autour de vous ?

1 réponse

  1. 8 décembre 2014

    […] Le point de côté […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *